Autres instruments à vent

Traditionnellement, les musiciens de l'orchestre de gagaku sont appelés à jouer le répertoire des trois principaux types de musique et de danse. Deux instruments à vent différents sont utilisés dans certaines des ces oeuvres: le kagurabue et le komabue.

De haut en bas : Kagurabue, ryûteki, et komabue

Figure 1

1. Kagarabue

 

1A. Description

 

C'est une flûte traversière en bambou d'une longueur d'environ 45 cm (18 pouces) et qui compte six trous. À l'exception de l'embouchure et des trous, l'instrument est entièrement recouvert d'écorce de bouleau ou cerisier puis verni. Cette flûte est utilisée dans l'accompagnement du kagura-uta.

 

1B. Accordage et transposition

 

Le kagurabue est tranposé une octave plus bas et il s'accorde sur le la-430Hz.

 

1C. Registre

 

Son registre couvre 2 octaves. Le kagurabue ne dispose pas de clé d'octave, les hauteurs de l'octave supérieure sont obtenues à partir des mêmes doigtés que ceux utilisés pour l'octave inférieure mais avec un débit d'air accru. Les hauteurs en ronde dans la Figure 2 sont obtenues en ouvrant/couvrant les trous de l'instrument, alors que les hauteurs en noires sont produites à l'aide de demi-trou (half-holing) et du contrôle du débit d'air.

Registre transposé du kagurabue

Figure 2

 

2. Komabue

 

2A. Description

 

C'est aussi une flûte de bambou de six trous d'une longueur d'environ 37 cm (14.5 pouces). Le komabue est utilisé pour l'interprétation de Komagaku, musique d'origine coréenne qui sert surtout d'accompagnement aux danses. Cette flûte ressemble au kagurabue, quoiqu'elle soit plus mince. Elle remplace ce dernier dans l'interprétation du azuma asobi.

 

Komabue

Figure 3

 

2B. Accordage et transposition

 

Le komabue est tranposé une octave plus bas et il s'accorde sur le la-430Hz.

 

2C. Registre

 

Son registre excède à peine deux octaves. Les hauteurs en ronde dans la Figure 4 sont obtenues en ouvrant/couvrant les trous de l'instrument, alors que les hauteurs en noires sont produites à l'aide de demi-trou (half-holing) et du contrôle du débit d'air. Tout comme le kagurabue, le komabue ne dispose pas de clé d'octave, les hauteurs de l'octave supérieure sont obtenues à partir des mêmes doigtés que ceux utilisés pour l'octave inférieure mais avec un débit d'air accru.

 

KomabueRange.jpg

Registre transposé du komabue

Figure 4