Répertoire, Ensembles et

Instruments de la musique de gagaku

Le gagaku englobe trois principaux types de musique et de danse:

1. Kuniburi-no-utamai: Musique vocale d'origine autochtone. Ces chants primitifs basés sur des textes japonais anciens inclus: Kagura-uta, azuma-asobi, yamato-uta et kume-uta. Les instruments qui accompagnent ces chants sont divisés en trois groupes:


2. Kangen et bugaku: Ces termes font respectivement référence à la musique purement instrumentale et à la musique accompagnant la dance. Ces deux catégories sont de plus sub-divisées selon l'origine de la musique: Le tôgaku fait référence aux musiques d'originie chinoise et il inclut des oeuvres de kangen et de bugaku alors que le komagaku s'applique aux oeuvres d'origine coréenne. La grande majorité des oeuvres de ce répertoire sont dans le style de bugaku.

Les instruments qui interprètent des oeuvres de kangen se divisent en trois groupes:

Les instruments qui interprètent des oeuvres de bugaku se divisent en deux groupes:

3. Saibara et rôei : Répertoire de musique vocale qui a été développé à la Cour Impériale japonaise lors du 9ième et 10ième siècle. Les textes du saibara sont en japonais alors que ceux du rôei sont en chinois.

Les instruments qui accompagnent le saibara se divisent en trois groupes:

Les instruments qui accompagnent le rôei se divisent en deux groupes: