Shôkô

1. Description

Les trois instruments de percussion utilisés dans l'interprétation des oeuvres de gagaku sont le shôkô, taiko et le kakko. Le shôkô est un petit gong d'environ 15 cm (6 pouces) de diamètre. Suspendu au centre d'un support verni, il est frappé à l'aide de baguettes de bois ou de pierre.

 

Shôko

Figure 1

 

 

Perc-Shoko-WoodMallet.jpg

Perc-ShokoStoneMallet.jpg

Baguettes de bois

Baguettes de pierre

Figure 2

 

La Figure 3 montre l'analyse spectrale du son du shôkô frappé avec une baguette de bois (bleu) et de pierre (rouge). Elle suggère qu'il n'y a pratiquement pas de différence dans la qualité du son entre les deux.

Comparaison de la qualité de l'attaque lorsque le shôko

est frappé avec une baguette de bois (bleu) et de pierre (rouge)

Figure 3

 

 

Le matériau du shôkô est limité à deux types d'attaque: soit une seule attaque de la baguette de la main gauche ou droite ou une double attaque qui débute toujours par une courte anacrouse de la baguette de la main gauche suivie de l'attaque de la baguette de la main droite. Dans tous les cas, la baguette repose sur la surface de l'instrument après l'attaque limitant ainsi son temps de résonance.

 

Attaque de la

main droite

Attaque de la

main gauche

Double attaque

 

Perc-ShokoStrokes.jpg

Baguette de pierre

 

Baguette de bois

 

Baguettes de pierre

 

 

Baguettes de bois

Exemple 1