Autres instruments de percussion

Traditionnellement, les musiciens de l'orchestre de gagaku sont appelés à jouer le répertoire des trois principaux types de musique et de danse. Certains instruments de percussion comme le san-no-tsuzumi et le shakubyôshi sont utilisés dans ces oeuvres.


1. San-no-tsuzumi

 

1A. Description

 

Le san-no-tsuzumi remplace le kakko lors de l'interprétation d'oeuvres de komagaku. Il s'agit d'un tambour à deux faces en forme de sablier d'environ 45 cm (18 pouces) de longueur. Le diamétre de chacune de ses deux faces est d'environ 42 cm (16.5 pouce). Le tambour est frappé à l'aide d'une seule baguette de bois.

 

 

 

 

San-no-tsuzumi

Baguette de bois du san-no-tsuzumi

Figure 1

 

1B. Patrons rythmiques traditionnels

 

Le matériau du san-no-tsuzumi est simple, limité à une seule attaque qui peut être précédée d'un ricochet. L'Exemple 1 présente deux patrons rythmiques traditionnels.

 

San-no-tsuzumi - Patron rythmique traditionnel #1

San-no-tsuzumi - Patron rythmique traditionnel #2

 

 

 

Exemple 1

 

2. Shakubyôshi

 

2A. Description

 

Le seul instrument de percussion utilisé dans les oeuvres de kuniburi-no-utamai et de saibara est le shakubyôshi. Il est fait de deux minces pièces de bois d'environ 36 cm (14 pouces) de longueur.  Le côté d'un des deux morceaux est utilisé pour frapper la surface de l'autre avec une seule attaque.

 

 

 

 

MIYAMARU Naoko

Shakubyôshi

Méthode d'attaque

 

Figure 2